Alain Ferry

La Mer des mamelles.
Roman d'amour ès lettres
avec des post-scriptum

La Mer des mamelles. Roman d'amour ès lettres avec des post-scriptum

Je me suis souvent dit qu'il fallait avoir une araignée au plafond pour tisser une collection de seins littéraires. Il est tant de sujets plus majestueux: l'univers, les supernovas, les galaxies, l'origine du monde, le hasard et la nécessité, ou Dieu dont certains raffolent. Ces enthousiastes diront que seuls un enchantement incompréhensible et un assoupissement surnaturel peuvent expliquer mon divertissement. Être intéressé par un unique objet, le sein littéraire, est-ce bien normal ?


Répondez : n'êtes-vous pas autant que moi fou des seins de femmes, des seins du corps féminin qui tant est tendre? N'avez-vous pas rêvé de l'impossible livre qui vous ferait rencontrer tous les seins présents dans tous les livres de toutes les langues de la terre? Michaux est toujours sincère : «Je ne suis pas seul» dit-il. Il doit y en avoir d'autres. Mais enfin, moi aussi, moi aussi, j'ai baigné dans ta mer des mamelles.


Sur ces eaux-là m'accompagneront celles et ceux qui au coeur des livres aiment trouver des femmes qui ont des avantages. Attention tout de même ! Je préviens que comme Sindbad le marin je vais sans boussole. Quand les marchands demandent : O capitaine, quelle nouvelle y a-t-il donc? Sindbad jette à terre son turban, s'arrache la barbe en proie à un chagrin inexprimable et répond : Sachez, bonnes gens ici assemblés, que nous sommes sortis de la mer où nous étions pour entrer dans une mer dont nous ne connaissons pas la route.


Alain Ferry

format

Papier

pagination

600 pages

date de parution

04/01/1995

isbn

9782020231961

prix

24.7 €

disponibilité

Numérique

du même auteur

Mémoire d'un fou d'Emma

Mémoire d'un fou d'Emma

Alain Ferry

date de parution : 05/03/2009

Avec sa femme Éva, le narrateur de ce roman d’amour fou croyait faire un couple indissoluble. Un jour elle le quitte. Il sait seulement qu’elle s’est jointe à un capitaine de marine. Au lieu de noy...

partager