• Evguénia Iaroslavskaïa-Markon

    Révoltée

    Traduit par Valéry Kislov

    Révoltée
  • Julien Decoin

    Soudain le large
    Soudain le large
  • Michel Braudeau

    Place des Vosges
    Place des Vosges
  • Xabi Molia

    Les Premiers
    Les Premiers
  • Sally Bonn

    Les Mots et les
    oeuvres
    Les Mots et les oeuvres
  • Alain Veinstein
    Bernard Comment

    Papiers peints
    Papiers peints
  • Amélie Lucas-Gary

    Vierge
    Vierge

édito

Alain Veinstein, peintre

Fiction & Cie • le 14/04/17

L'artiste est toujours entouré d'une mythologie de la souffrance. Il est idéalement pauvre, consacre sa vie à son oeuvre, et, tout aussi idéalement, il en meurt. Quand on a fait "autre chose de sa vie" que le seul art auquel on prétend, on est donc exposé à un malentendu, celui du passe-temps, du hobby. Pourtant, il existe des pratiques marginales, ou tardives, qui n'en sont pas moins intenses, tant il est vrai que l'art n'est pas réservé aux professionnels de la profession.
Ici, il faut prendre plaisir à la peinture d'Alain Veinstein, à la pulsion scopique qu'elle agite, à la fête des couleurs, des formes. Mais il faut aussi la prendre au sérieux. Parce qu'elle construit un univers, une langue, avec sa grammaire, ses obsessions.
Bernard Comment

Alain Veinstein s'expose à la galerie La Forest Divonne, 12 rue des Beaux-Arts, Paris 6e, du 27 avril au 13 mai 2017.

partager


édito

Vierge d'Amélie Lucas-Gary

Fiction & Cie • le 14/04/17

Très belle lecture de Vierge par les libraires de Charybde

partager


agenda

Lancement de "Vierge" d'Amélie Lucas-Gary

Fiction & Cie • le 14/04/17

Michèle Ignazi invite Amélie Lucas-Gary pour le lancement de son deuxième roman, Vierge, le 20 avril prochain. C'est ici !

partager


édito

Denis Roche est mort

Fiction & Cie • le 03/09/15

En 1974, Denis Roche a fondé aux Éditions du Seuil la collection "Fiction & Cie", un territoire d'accueil, d'audace, pour la littérature et la pensée en train de se faire.
En trente ans, il a constitué un formidable catalogue d’auteurs français et étrangers. À chaque fois que je regarde la bibliothèque de « Fiction & Cie », j’ai un sourire d’admiration. Denis était un artiste de l’édition, il avait le goût du nouveau, de l'inouï. Il était un homme de fulgurances. Il était aussi un homme de convictions, qu’il a parfois exprimées avec courage. Il ne s’en laissait pas conter.
Les auteurs se souviennent de sa gentillesse, de sa bienveillance, de son humour. Être publié par lui était une fierté, et un compagnonnage.
Au début des années 2000, il a pris la décision de passer le relais. C’est à l’automne 2003 qu’il m’a proposé de reprendre la collection, que je dirige depuis septembre 2004.
Dans cette transmission, Flore Roumens a joué un rôle important et le joue aujourd’hui encore. Ils étaient proches, dans une connivence qui leur allait bien.
Denis ne m’a jamais embarrassé de consignes ou de conseils, mais il avait toujours un mot pour me parler de la collection à laquelle il demeurait généreusement attentif. En septembre 2014, il nous avait rejoints, joyeux et drôle à la fête des 40 ans de la collection.
Denis Roche est mort le 2 septembre au soir à Paris. C’est tout à coup un grand vide. Et immédiatement ce manque si sensible d’un regard vrai et lucide.
Une soirée d’hommage à Denis sera organisée lundi 5 octobre 2015 à la Maison de la Poésie. Par ailleurs, une grande rétrospective de son œuvre photographique est programmée en novembre 2015 au Pavillon populaire de Montpellier.
Ce que Denis a fait restera.

Bernard Comment

partager


édito

Deux jeunes auteurs qui s'affirment

Fiction & Cie • le 06/01/15

Patrice Pluyette avec La fourmi assassine, Charly Delwart avec Chut : deux jeunes auteurs déjà bien affirmés qui confirment plus que jamais leur immense talent. L'imagination et la fantaisie de Pluyette me fascinent toujours autant, il est un de ces auteurs qui donnent un vrai plaisir de lecture par l'inattendu qu'il suscite. Et Delwart entre en plein écho avec l'actualité brûlante de la Grèce avec son histoire de jeune fille qui oppose le silence et les mots graphés au chaos ambiant. Bonnes découvertes à vous...
Bernard Comment

partager